CETTE PAGE EST UNE ARCHIVE. CONSULTEZ S.V.P. LA NOUVELLE VERSION DU SITE A L'ADRESSE

http://www.etudes-episteme.org
7 - 2005 - F. Ait-Touati
> Lire le résumé et la notice
> Télécharger l'article pdf
> Retour au sommaire

Frédérique Aït-Touati (Université de Paris IV), La découverte d'un autre monde : fiction et théorie dans les oeuvres de John Wilkins et de Francis Godwin, p. 15


Résumé

En 1638 paraissent en Angleterre The Man in the Moone de Francis Godwin et A Discovery of a New World in the Moone de John Wilkins, le premier offrant le récit fantaisiste du voyage lunaire de Domingo Gonsales, le second discutant méthodiquement la possibilité d’un tel voyage. Cet article met en question la distinction entre fiction et théorie que ces deux textes sembleraient tracer, en montrant comment le voyage dans la lune contribue à brouiller les frontières. Plutôt que l’alternative inadéquate " fiction/théorie ", nous proposons d’adopter les modalités utilisées par les textes eux-mêmes, le possible et le probable. Il s’agit, à partir de ces nouvelles catégories, de réévaluer le traitement narratif et théorique du voyage lunaire : le discours scientifique inclut progressivement la fiction sous la forme de l’hypothèse, et la fiction intègre des éléments théoriques, au point de participer au débats astronomiques de son temps.

 

Abstract

The Man in the Moone by Francis Godwin and A Discovery of a New World in the Moone by John Wilkins both appeared in England in 1638. The former offers a fanciful tale of the lunar voyage of Domingo Gonsales; the latter systematically discusses the plausibility of such a voyage. This article calls into question the distinction between fiction and theory, which these two texts might appear, respectively, to represent, by showing how moon travel contributes to the blurring of these lines. Rather than the inadequate distinction between fiction and theory, we propose the use of the modalities defined by the texts themselves: the possible and the probable. These new categories lead us to re-evaluate the narrative and theoretical treatment of lunar travel. Scientific discourse increasingly includes fiction in the form of hypotheses and fiction incorporates scientific elements to the extent that it participates in the debates on astronomy.

 

Frédérique Aït-Touati

Frédérique Aït-Touati prépare un doctorat de Littérature Comparée à l’Université de Paris 4 - La Sorbonne sous la direction de François Lecercle, et travaille sur les fictions scientifiques en France et en Angleterre au XVIIème siècle. Elle a notamment publié " De la modalité galante à la modalité savante, le voyage des planètes de Madame la Marquise ", Revue Fontenelle n°1, 2003 et a participé à la conférence internationale de la " Society of Science and Literature" en juin 2004 avec une intervention sur " Fiction, narrative and hypothesis in Kepler’s Dream ". Elle est également traductrice (" Dutilleux, la musique des songes " de Jeremy Thurlow, Millénaire 3, à paraître en 2005) et travaille sur le théâtre : " Public experiments : on several productions of Brecht’s Life of Galileo " in Dingpolitik – Atmospheres of Democracy, éd. Bruno Latour (MIT Press, mars 2005).



Article complet au format PDF
(N.B. Si la fenêtre ci-dessous ne s'ouvre pas correctement, vous pouvez malgré tout accéder à l'article: il vous suffit de le récupérer en cliquant sur l'icône "Télécharger les articles" située tout en haut de la page.)


Date de création : 07/03/2006 @ 21:13
Dernière modification : 02/10/2007 @ 11:07
Catégorie :
Page lue 1932 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^