CETTE PAGE EST UNE ARCHIVE. CONSULTEZ S.V.P. LA NOUVELLE VERSION DU SITE A L'ADRESSE

http://www.etudes-episteme.org
2 - 2002 - Gilles Bertheau
> Retour au sommaire
> Télécharger l'article pdf

Gilles Bertheau: Sir Thomas More de Anthony Munday et alii (1593):
l'obéissance paradoxale d'un homme libre, p. 226


Résumé

Probably written in 1593, The Book of Sir Thomas More, known as Sir Thomas More, has long been inscribed in the Shakespeare canon. It is, in fact, a collaborative work by Munday, Dekker, Chettle, Heywood and Shakespeare. Sixty years or so after the Chancellor's execution, Munday, a radical protestant, offered a very sharp portrait, not of a Catholic, not of a rebel, but of a free man who chose to obey his conscience rather than the royal decrees of Henry VIII, absent from the play. The parallel between More and Erasmus, his taste for joking and theatre, his true humanist outlook on life make him, in Munday's mind, a genuine model for those attached to freedom of conscience.


Note sur l'auteur

Gilles BERTHEAU, PRAG à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines va soutenir en décembre 2002, sous la direction de Gisèle Venet, une thèse de doctorat sur "Les tragédies françaises de George Chapman: de l'absolutisme royal à l'homme absolu".



Article complet au format PDF
(N.B. Si la fenêtre ci-dessous ne s'ouvre pas correctement, vous pouvez malgré tout accéder à l'article: il vous suffit de le récupérer en cliquant sur l'icône "Télécharger les articles" située tout en haut de la page.)

00>


Date de création : 07/03/2006 @ 14:27
Dernière modification : 01/10/2007 @ 09:39
Catégorie :
Page lue 1574 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^