CETTE PAGE EST UNE ARCHIVE. CONSULTEZ S.V.P. LA NOUVELLE VERSION DU SITE A L'ADRESSE

http://www.etudes-episteme.org
16 - 2009 - A. Teulade

Anne Teulade,  Interroger les possibles de l’Histoire : Le Comte d’Essex de La Calprenède, une fiction tragique et hypothétique, p. 149

> Lire le résumé et la notice
> Télécharger l'article pdf
> Retour au sommaire

 

 

Résumé


Le Comte d’Essex
de La Calprenède (1639) présente l’originalité de mettre en scène un épisode d’histoire récente dans une tragédie française, alors que les sujets dominant le renouveau tragique sont essentiellement antiques (mythologiques ou historiques). Nous montrons que malgré l’infléchissement de l’histoire dans le sens pathétique qui prévaut à l’époque dans le genre tragique, la pièce ne se résume pas à la tension entre amour et devoir qui déchire la reine. La figure du Comte est traitée sur un mode hypothétique ; d’après les répliques qui lui sont livrées, le spectateur peut construire plusieurs versions possibles de ses agissements. La Calprenède utilise le dispositif mimétique propre au théâtre pour traduire les controverses liées à une figure historique ambiguë.

 

Abstract


This article focuses on La Calprenède’s play, The Comte d’Essex (1639), whose originality resides in its use of a recent historical event, at a time when the dominant subject matters in French tragedies were usually drawn from antiquity, either mythological or historical. History is often represented with pathos in the tragedies of that period and yet, La Calprenède’s play is not based simply on a tension between love and duty, especially when it concerns queen Elizabeth. The character of the earl of Essex can be interpreted in various ways by the spectators of the play, since La Calprenède used the dramatic genre in order to create an ambiguous character, thus in keeping with the historical figure of the earl.

 

 

Anne Teulade

Anne Teulade est actuellement maître de conférences en littérature comparée à l’université de Nantes. Après avoir travaillé sur le théâtre hagiographique français et espagnol (un ouvrage sur ce sujet paraîtra aux éditions du Cerf en 2010 : Unir la terre au ciel ? Paradoxes de la sainteté au théâtre), elle développe ses recherches sur la littérature européenne des XVIe et XVIIe siècles (notamment sur le théâtre épique et les usages de la mélancolie), et sur la réception de la littérature espagnole du Siècle d’or en Europe.

 

Article complet au format PDF
N.B. Si la fenêtre ci-dessous ne s'ouvre pas correctement, vous pouvez télécharger manuellement l'article en cliquant ici

 


Date de création : 08/11/2009 @ 15:21
Dernière modification : 06/12/2009 @ 23:08
Catégorie :
Page lue 942 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^