CETTE PAGE EST UNE ARCHIVE. CONSULTEZ S.V.P. LA NOUVELLE VERSION DU SITE A L'ADRESSE

http://www.etudes-episteme.org
13 - 2008 - Christine Sukic

Christine Sukic, «Enter Antonio, with a book»: la tragédie de vengeance anglaise, une maladie sans remède, p. 70

> Lire le résumé et la notice
> Télécharger l'article pdf
> Retour au sommaire



Résumé

Cet article se propose d'explorer l'une des conventions de la tragédie de vengeance anglaise, la référence au stoïcisme, soit comme objet scénique (l'utilisation d'un livre de philosophie stoïcienne par l'un des personnages) soit sous forme de citation. Le stoïcisme semble être un remède possible à la mélancolie du vengeur, puisque le contexte pathologique de ces pièces est clairement établi depuis la première tragédie de vengeance anglaise, La Tragédie espagnole de Thomas Kyd (1585-90). Cette convention s'avère être une thérapie paradoxale, puisque le livre est un objet censé guérir la mélancolie tout en provoquant un discours et une action passionnels. Au fil des développements de ce genre littéraire, l'écrit devient surtout un moyen de moraliser la violence de ces tragédies, mais la thérapie par le stoïcisme est un échec: ce n'est plus le vengeur qui est malade, mais l'univers tout entier de la pièce.


Abstract

This article proposes to explore one of the conventions of English revenge tragedies: the use of stoicism either as a dramatic prop (when the revenger enters the stage with a book in his hand) or as a series of quotations. Stoicism often appears as a sort of physic supposed to appease the revenger's melancholy but it is a paradoxical therapy, since as it cures melancholy, it also provokes passionate discourse and action that lead to the final revenge. This is how it appears in the first English revenge play, Thomas Kyd's Spanish Tragedy (1585-90). The reference to the written word in revenge plays seems to be a way of moralizing the violence they contain, but Stoic therapy appears as a failure and it is not only the revenger who is sick, but the whole dramatic world of the plays.


Christine Sukic

Christine Sukic est professeur de littérature anglaise des XVIe et XVIIe siècles à l'université de Reims Champagne-Ardenne. Elle travaille sur Shakespeare et ses contemporains (George Chapman, Samuel Daniel, Sir Philip Sidney…). Son champ de recherche principal porte sur la notion d'héroïsme, notamment à travers l'étude de l'expression des passions, mais elle se consacre plus généralement aux mutations esthétiques et épistémologiques de la fin du XVIe et du début du XVIIe siècles. Elle a publié Le Héros inachevé. Éthique et esthétique dans les tragédies de George Chapman, 1559 ?-1634 (Éditions Peter Lang, 2005) et a coordonné deux recueils d'articles consacrés à des pièces de Shakespeare (Antony and Cleopatra, Éditions du Temps, 2000 et A Midsummer Night's Dream, Éditions du Temps, 2002). Elle a dirigé, en collaboration avec Laetitia Coussement-Boillot, un ouvrage à paraître aux Cahiers Charles V en 2008, intitulé “ Silent Rhetoric ”, “ Dumb Eloquence ” : The Rhetoric of Silence in Early Modern English Literature.


Article complet au format PDF
N.B. Si la fenêtre ci-dessous ne s'ouvre pas correctement, vous pouvez télécharger manuellement l'article en cliquant ici ou le récupérer en cliquant sur l'icône "Télécharger les articles" située tout en haut de la page.


Date de création : 30/06/2008 @ 16:26
Dernière modification : 30/06/2008 @ 22:49
Catégorie :
Page lue 1830 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^