Accueil du site > 13, 2008. Usages thérapeutiques du littéraire > Les usages thérapeutiques du littéraire > La morale du sirop. Thérapies médico-morales pour la guérison de la (...)

Radu Suciu

Paris Sorbonne / Université de Genève


La morale du sirop. Thérapies médico-morales pour la guérison de la mélancolie

 


Résumé / Abstract


Quelques années à peine avant la publication de l’Anatomie de la mélancolie de Robert Burton, le français Gabriel Droyn, obscur médecin parisien, donne un curieux traité sur la guérison de la maladie atrabilaire composé dans le sillage des écrits de Thomaso Garzoni. Le Royal syrop de pommes, antidote des passions melancholiques (Paris, 1615) est l’un de ces textes prétendument médicaux, mais qui prennent souvent la tangente d’un discours à vocation littéraire. Cet écrit médical sur une maladie à la mode devient souvent une véritable anatomie moralisatrice, enjouée et pittoresque de la société française du début du Grand Siècle. Tout en proposant une médication modérée (l’usage de l’ellébore étant proscrit car trop violent) à base du légendaire sirop de pommes du roi perse Shâpuhr, l’écrivain médecin établit également une catégorisation sociale de ses patients. Les « sages mondains », par exemple, n’ont pas à ingurgiter le même sirop que celui qui est prescrit aux « scientifiques ». La mélancolie constitue de cette manière l’occasion parfaite pour une piquante satire sociale où l’écriture scientifique s’efface au profit d’un style visiblement railleur, volontairement comique. Cet article a pour but de montrer combien ce parti pris stylistique du médecin constitue une thérapie en soi, dans la mesure où l’écriture satirique est plus à même de désennuyer et de guérir la mélancolie que le célèbre sirop.

This paper discusses the curious work of a rather unknown French physician, published in 1615, only a few years prior to the first edition of Robert Burton’s Anatomy of Melancholy. Gabriel Droyn’s Le Royal syrop de pommes, antidote des passions melancholiques (1615) allegedly focuses on a reputedly efficient therapy against melancholy : an apple syrup… While this legendary royal cure was mentioned in other medical books on melancholy (and was to be quoted by Robert Burton himself) it only serves in this book as a pleasant opportunity to produce a witty and playful description of the contemporary society. Melancholy thus serves as a mere purpose to a text which departs from the scientific canon. This paper aims at showing that ultimately this very rhetorical departure from the usual medical jargon is therapeutical in itself, and might even be more effective than syrups or pills.

L’auteur


Radu Suciu est doctorant en co-tutelle à la Sorbonne et à l’Université de Genève : il prépare une thèse sur la médecine de la mélancolie à la fin de l’Humanisme.



Pour citer l'article :

Radu Suciu, « La morale du sirop. Thérapies médico-morales pour la guérison de la mélancolie », Études Épistémè, 13, 2008. Usages thérapeutiques du littéraire, Les usages thérapeutiques du littéraire, p. 85-92.

URL: http://www.etudes-episteme.org/2e/?la-morale-du-sirop-therapies


Mentions légales
La consultation et la reproduction de cette page est soumise à la législation française en vigueur. Le droit de la propriété intellectuelle s'applique. Cette page est la propriété exclusive de l'éditeur. Toute exploitiation commerciale est interdite. La reproduction à usage scientifique ou pédagogique est seule autorisée, à condition de mentionner précisément les références de l'article (auteur, titre de la publication, date, éditeur).

La revue Etudes Epistémè est éditée par l'association Etudes Epistémè, Institut du Monde Anglophone, 6 rue de l'Ecole de Médecine, 75 006 Paris
Directeur de publication: Gisèle Venet
Rédacteur en chef : Line Cottegnies
Rédacteur en chef associé : Christine Sukic



Études Épistémè,
13, 2008. Usages thérapeutiques du littéraire

Table

Les usages thérapeutiques du littéraire

Varia

| | Table générale | Suivre la vie du site