Ariane Bayle

Université de Bourgogne


Avant-propos

 


Résumé / Abstract


Il s’agit dans cet article introductif de présenter un faisceau de questions soulevées par le thème des « usages thérapeutiques du littéraire » des seuils de la modernité à l’Âge Classique. Partant de l’image ambivalente d’une littérature pharmakon, à la fois poison et remède, l’article revient sur la rivalité ancienne de la littérature et de la philosophie dans la « thérapeutique de l’âme ». Evoquant quelques qualités formelles ou stylistiques du discours littéraire qui ont autrefois pu être jugées efficaces par des malades ou des médecins, l’article se concentre sur l’importance accordée au travail de l’imagination dans la lecture littéraire : ce qui explique que la littérature ait pu être mise – plus ou moins directement – au service d’une lutte contre la maladie est la notion centrale d’énergie, commune à la philosophie, la pharmacopée et la rhétorique.

This introductory article aims to present a range of questions relating to the « therapeutic uses of literature » from the 16th to the 18th centuries. Beginning with the ambivalent image of a pharmakon type of literature, both poisoning and healing, the article deals with the old rivalry between philosophy and literature on the subject of « the therapy of the soul ». Evoking formal and stylistic qualities of literary speech which may have been considered efficient by patients and physicians, it focuses on the decisive action of imagination in literary reading : the central notion of energy, shared by philosophy, pharmacology and rhetoric, allows us to understand the way literature was used – in a more or less direct way – in the struggle against illness.

L’auteur


Ariane Bayle

Ariane Bayle est actuellement maître de conférences en littérature comparée à l’Université de Bourgogne (Dijon), où elle enseigne aux étudiants de lettres et aux étudiants en médecine de la faculté de Dijon pour lesquels elle a créé le module optionnel « arts et médecine ». Elle est l’auteur d’un ouvrage, Romans à l’encan. Du boniment en littérature (à paraître chez Droz, THR, fin 2008) et de plusieurs articles. Elle prépare actuellement, en collaboration avec Lise Wajeman, une édition critique d’un texte comique sur la syphilis : Le Triumphe de Treshaulte et Puissante Dame Verolle (Lyon, 1539).



Pour citer l'article :

Ariane Bayle, « Avant-propos », Études Épistémè13, 2008. Usages thérapeutiques du littéraire, p. 1-16.

URL: http://www.etudes-episteme.org/2e/?avant-propos,131


Mentions légales
La consultation et la reproduction de cette page est soumise à la législation française en vigueur. Le droit de la propriété intellectuelle s'applique. Cette page est la propriété exclusive de l'éditeur. Toute exploitiation commerciale est interdite. La reproduction à usage scientifique ou pédagogique est seule autorisée, à condition de mentionner précisément les références de l'article (auteur, titre de la publication, date, éditeur).

La revue Etudes Epistémè est éditée par l'association Etudes Epistémè, Institut du Monde Anglophone, 6 rue de l'Ecole de Médecine, 75 006 Paris
Directeur de publication: Gisèle Venet
Rédacteur en chef : Line Cottegnies
Rédacteur en chef associé : Christine Sukic


La revue Etudes Epistémè

Le séminaire Epistémè

1, 2002. Représentation des passions

2, 2002. Lectures croisées, théâtre

3, 2003. Pastorale et mélancolie

4, 2003. Pastorale(s) II

5, 2004. Bibliothèque Epistémè. Game at Chess (T. Middleton, 1624)

6, 2004. Le voyage du texte

7, 2005. Science(s) et littérature(s) I

8, 2005. Bibliothèque Epistémè. Marie Stuard, reyne d’Ecosse (C. Regnault, 1641).

9, 2006. Baroque/s et maniérisme/s littéraires

10, 2006. Science et littérature II

11, 2007. Bibliothèque Epistémè. The Old Law (T. Middleton, 1656)

12, 2007. Varia

13, 2008. Usages thérapeutiques du littéraire

14, 2008. Figures du conflit / Sciences et littérature

15, 2009. Milton et le tyrannicide

16, 2009. Théâtre et thérapie / Essex

17, 2010. Comment les femmes écrivent l’histoire

18, 2010. Ut musica poesis

19, 2011. Les femmes témoins de l’histoire

20, 2011. Poétique de la catastrophe ? Représentations du régicide

21, 2012. Acts of Writing

22, 2012. Vanités d’hier et d’aujourd’hui

23, 2013. G. Buchanan : Textes et traductions

24, 2013. Aspects du serment en Angleterre (XVIe-XVIIIe siècles)

| | Table générale | Suivre la vie du site