Line Cottegnies

Avant-Propos

 



Article au format html


Version imprimable / PDF

Ce numéro 2 de la revue propose un parcours de lecture, en toute liberté, dans le repertoire anglais du XVIIe et du début du XVIIIe siècle, avec une incursion dans le répertoire français. Le corpus retenu exclut volontairement des auteurs mieux connus (notamment Shakespeare). La majeure partie des essais qui suivent sont issus des interventions données dans le cadre de " l’atelier théâtre " du groupe Epistémè (années 2000-2001 et 2001-2002). Le choix du corpus correspond à l’orientation donné au projet originel de l’atelier, qui était d’aller délibérément vers des pièces peut-être moins connues, mais surtout d’arpenter collectivement le XVIIe siècle dans sa globalité - le principe des séances était en effet de débattre des résultats des enquêtes menées alternativement par les différents membres du groupe. Il s’agissait, en définitive, d’explorer les prolongements en amont et en aval de ce XVIIe siècle qui nous occupe, avec l’objectif ultime de percevoir les lignes de fractures, mais aussi les continuités qui le caractérisent. Très vite, une cohérence était clairement apparue : en s’intéressant à ces voix " mineures ", souvent plus représentatives d’un genre ou d’une période que les œuvres majeures (qui, quant à elles, offrent une problématisation plus complexe du phénomène littéraire), on en venait à poser la question de la spécificité d’une esthétique théâtrale anglaise. Il était clair que la dimension comparatiste, qui a souvent surgi aux détours des débats du séminaire Épistémè, allait pouvoir, en rapprochant théâtres anglais et français de la période, offrir des éclairages précieux sur cette question ; cette problématique devra être approfondie à l’avenir. Car on peut voir s’élaborer, essai après essai, les fragments d’un discours critique qui restera à rassembler, lorsque que le patient travail de défrichage aura été mené plus avant. Ce recueil, dans sa forme quelque peu expérimentale, a pour ambition d’offrir les premiers jalons, modestes, de ce travail d’investigation.
Les auteurs de ce numéro, que je tiens à remercier tout particulièrement, ont accepté de jouer le jeu de l’essai ou de la " lecture ", plutôt que de la forme d’un article de facture plus classique. L’aspect " anthologique " du recueil est renforcé par l’inclusion d’extraits significatifs en annexe de chaque essai, qui permet l’accès à des textes parfois rares, dans leur matérialité-même (l’orthographe ancienne a ainsi été conservée). Cette liberté laissée à chacun semblait correspondre davantage à l’esprit des séminaires dont sont issus beaucoup de ces textes.
Line Cottegnies


Pour citer l'article :

Line Cottegnies, « Avant-Propos », Études Épistémè2, 2002. Lectures croisées, théâtre, p. 34-21.

URL: http://www.etudes-episteme.org/2e/?avant-propos,1


Mentions légales
La consultation et la reproduction de cette page est soumise à la législation française en vigueur. Le droit de la propriété intellectuelle s'applique. Cette page est la propriété exclusive de l'éditeur. Toute exploitiation commerciale est interdite. La reproduction à usage scientifique ou pédagogique est seule autorisée, à condition de mentionner précisément les références de l'article (auteur, titre de la publication, date, éditeur).

La revue Etudes Epistémè est éditée par l'association Etudes Epistémè, Institut du Monde Anglophone, 6 rue de l'Ecole de Médecine, 75 006 Paris
Directeur de publication: Gisèle Venet
Rédacteur en chef : Line Cottegnies
Rédacteur en chef associé : Christine Sukic



Études Épistémè,
2, 2002. Lectures croisées, théâtre

Table

Regards sur le répertoire anglais

Lectures croisées, France - Angleterre

Comptes rendus

| | Table générale | Suivre la vie du site